Home / 2017 / décembre

À la gloire des gourmands !

Lorsqu’arrivent les fêtes, les gourmands, plus encore que les autres, sont privilégiés car les tentations ne manquent pas. Comment résister à toutes ces pâtisseries et chocolats qui fleurissent dans les vitrines ou qui envahissent les écrans de nos télévisions. Comme disait Oscar Wilde, la meilleure façon de résister à la tentation, c’est d’y succomber…

Alors, comme lui, laissez vous tenter et craquez avec délectation… Parmi les établissements les plus réputés à Montpellier, la Pâtisserie Ambert n’est plus à présenter. Ici, l’excellence et l’originalité sont au rendez-vous. Pour Noël et la Saint Sylvestre, vous apprécierez les propositions réalisées par une équipe dont la motivation principale est de vous faire plaisir à travers des recettes qui allient tradition et modernité. N’hésitez pas à passer vos commandes le plus tôt possible, que ce soit pour vos chocolats, pâtisseries ou petits fours salés. Côté boulangerie, c’est la même recherche de qualité.

On y travaille uniquement avec de la farine de tradition et du levain naturel pour confectionner un pain naturel qui respecte la tradition tout en jouant aussi la diversité. Plusieurs cuissons tout au long de la journée permettent d’avoir pratiquement tout le temps du pain chaud. Ici, pour tous les jours ou pour des moments exceptionnels, vous êtes certains de trouver votre bonheur.

81, Rue Marius Carrieu –

Montpellier 04 67 41 03 03

https://www.patisserie-ambert.fr/

Au Marché de Noël qui se tient sur l ‘Es- planade, on ne peut pas rater la crèche géante réalisée par Jacques Prouget, le maître-santonnier de St Guilhem le Désert.

A l’heure où la présence de crèche dans les établissements publics fait débat, la crèche de Montpellier s’inscrit plus dans une démarche culturelle du Sud de la France que cultuelle. La tradition de la crèche de Noël trouve son origine au Moyen Âge. Une légende tenace veut que François d’Assise, dont la mère était originaire de Tarascon, ait créé en 1223 la première crèche vivante à Greccio alors que ces scènes étaient déjà jouées depuis plusieurs siècles par des co- médiens dans les mystères de la Nativité sur les parvis des églises. Les premières crèches ressemblant à celles que nous connaissons font leur apparition dans les églises au XVIème siècle. La première crèche connue fut créée à Marseille, en 1775, par un dénommé Laurent. Elle était constituée de mannequins articulés vêtus de costumes locaux et pour y ajouter un brin d’exotisme, le créateur y avait placé des girafes, des rennes et des hippopotames. C’est après la Révolution française qu’en Provence des petits personnages, les « santoun » ou « petits saints », furent créés pour que chaque famille ait une crèche de Noël. Les premiers santons étaient confectionnés en mie de pain, mais petit à petit c’est l’argile rouge de Provence qui fut privilégiée. Le véritable santon de Provence, en argile non cuite, a été créé à Marseille par Jean- Louis Lagnel qui a pris comme modèles ses propres voisins qui exerçaient différents métiers : ainsi les santons sont tradition- nellement vêtus dans la mode populaire du XIXème. Aujourd’hui, on confectionne une crèche beaucoup plus pour le plaisir de voir l’objet que par acte de dévotion. A noter également l’arrivée des crèches à l’américaine avec des villages et des personnages directement inspirés de la culture anglo-saxonne.

http://www.montpellier.fr/422-les-hivernales.htm

Bon, ça y est, l’hiver est là et même si vous avez fait parti des courageux qui ont participé au bain de noël à Palavas ce week-end, les maillots de bain sont désormais rangés au fond du placard.

La Scène

193, rue Jean Moulin Mauguio – 04 99 61 88 73

Situé à deux pas du centre-ville de Mauguio, ce restaurant a été complètement transformé par son nouveau responsable Miguel. Entouré d’une équipe de professionnels, il propose désormais un concept très innovant de restaurant/bar/ salle de concert. La scène évolue ainsi au fil de la journée et des ambiances. A midi, on se régale d’une formule complète à 16,50€ et d’un plat du jour à 10,50€. Si vous êtes amateur de douceurs et que vous aimez la diversité, prenez un café gourmand. Le soir, en after-work, venez prendre un verre sur les confortables banquettes et déguster les tapas comme le Chorizo flambé ou les délicieux accros de morue. Le soir, en fin de semaine, le lieu change complètement avec des concerts en live.

Beyrouth

225, rue St Exupéry Espace commercial Fréjorgues Ouest – Mauguio – 04 67 83 12 17 Dans cette zone très commerciale, le Beyrouth vous propose de découvrir, dans la jolie salle dé- corée de photos du Liban ou sur la belle terrasse, une cuisine particulièrement savoureuse. La cui- sine libanaise est riche de multiples influences et d’une fraîcheur incomparable. L’équipe du Beyrouth vous accueille tous les jours de la semaine à midi et les mercredis, jeudis, vendre- dis et samedis soirs. Tous les plats sont préparés maison et particulièrement délicieux. Différentes formules à volonté à partir de 13,90€ avec toutes les spécialités qui ont fait la renommée de cette cuisine sont proposées…

Brasserie de la Mer

25 Quai Charles de Gaulle
La Grande-Motte – 04 67 86 34 32
A deux pas de l’Office de Tourisme de la Grande Motte, le Quai Charles de Gaulle est un passage obligé pour les habitants et les touristes. C’est ici qu’est installée la Brasserie de la Mer dirigée par Serge Illiano, un professionnel reconnu dans la station. On aime son cadre moderne propo- sant une décoration sobre et chaleureuse ainsi que d’une très belle terrasse ensoleillée même en hiver. Ici, on mise sur une cuisine soignée où les produits sont rigoureusement sélectionnés. La cuisine méditerranéenne est soignée et fait la part belle aux produits de la mer avec des

Verseau

Vous êtes irrésistible ! Exalté et sensuel à l’extrême, vous ne vous sentirez bien que si vous êtes amou- reux, et pas forcément de la même personne. Si vous êtes marié, votre conjoint devra se mettre en quatre pour vous plaire. Évitez les discussions dans toute la mesure du possible.

poissons frais selon les arrivages. Vous apprécie- rez aussi les plateaux de fruits de mer que vous pouvez composer vous-même. De 29 à 170€ (2 pers.), il y en a pour tous les goûts et tous les budgets. Des menus à partir de 15,90€ sont également proposés le midi en semaine, de quoi satisfaire une clientèle multiple que ce soit pour des repas privés ou des repas de groupe.

La Garrigue

Golf de Fontcaude – Juvignac – 04 67 45 90 10

Dirigé par Jean-Christophe, chef d’expérience arrivant du Cap d’Agde, le restaurant La Gar- rigue situé au sein du golf de Fontcaude, prend une nouvelle dimension autour d’une cuisine de marché confectionnée à base de produits frais. Au golf de Juvignac, le restaurant s’organise en deux espaces très distincts. Surplombant le golf, le restaurant panoramique est pour l’instant des- tiné aux séminaires et autres repas de groupe. Le club-house est ouvert à tous et on y croise aussi bien des joueurs que des visiteurs venus profi- ter des lieux… Un espace grillade a vu le jour dernièrement, Jean-Christophe et son équipe y proposent des brochettes, de belles pièces de viande ainsi que des poissons en fonction du marché du jour.

On a sorti maintenant les manteaux, les bottines et les gants pour affronter les premiers frimas. Avec le froid qui règne maintenant en maître, on a envie de se faire plaisir en dégustant de bons petits plats roboratifs. Retrouver la chaleur d’une bonne table dans un lieu chaleu- reux entouré de ses amis, c’est ce que vous offre le restaurant Les 3 Brasseurs à Odysseum, la référence de cet espace de loisirs. A Noël, ce lieu, qui tire son inspiration des estaminets flamands du 19e siècle, brasse comme à l’époque sa bièresurplace. Delabrique,d’énormes poutres en bois, des photos jaunies, des tonneaux, du cuivre, vous voilà dans une vraie brasserie avec de vraies cuves aux ventres pleins de bière. Et la période est propice à la Bière de Noël, une ambrée inimitable et surtout la BOB (Beer Oak Barrel), parfumée de notes boisées
et de raisin vieillie en fût de chêne du Château Puech Haut. Cette dernière est proposée en nombre limité en bouteille de 75cl, un beau cadeau à faire à tous les amoureux de ce breuvage. D’ailleurs, si vous avez envie de passer le réveillon de la St Sylvestre ici, n’hésitez pas, à seulement 49€, la soirée (sur réservation uniquement) promet d’être particulière- ment sympathique comme chaque année d’ailleurs. Mais avant le réveillon, n’hésitez pas à venir y passer un moment. Avec un service à volonté de 11h30 à 1h du matin, Les trois brasseurs est un des rares restaurants à proposer de manger une choucroute ou tout autre spécialité alsacienne à n’importe quelle heure. A midi comme le soir, des formules avec boissons à volonté sont parfaites pour partager des bons moments entre amis autour d’une jolie table. Ajoutez à cela une convivialité contagieuse et un service toujours très souriant, voilà de quoi expliquer le succès continu de cet établissement. odysseum, 1 Place de France Montpellier

Tél. 04 67 20 14 48

La gourmandise au quotidien Dans le quartier de Figuerolles, La Brasserie des Finances est une institution.

Dès le matin les employés des services administratifs tout proche y croisent les habitants du quartier qui viennent y prendre leur café et lire le journal. Sa déco un peu désuette avec son comptoir en bois peint et sa barre au sol qui rappelle les saloons de western, ses couleurs rose et mauve, ses lustres en bronze et ses longs miroirs qui décorent tous les murs, tout est une invitation profiter des lieux.

Côté cuisine, on retrouve ici la vieille tradition des brasseries avec une cuisine maison qui fleure bon le terroir. Pas une multitude de plats à la carte mais du travail bien fait. La formule à 13,90€ est parfaite ; composée d’une entrée et d’un plat ou d’un plat avec un dessert avec en plus une boisson au choix, elle vous permettra de varier les plaisirs au quotidien.

Si vous appréciez les burgers, vous ne manquerez pas de goûter le Hamburger maison au chèvre, un vrai régal tout comme le Couscous royal maison servi chaque jeudi.

31, boulevard Renouvier – Montpellier 04 67 58 42 09

https://www.facebook.com/brasseriedesfinances/

Une coiffure sur mesure !

C’est dans un salon clair, lumineux, donnant sur une large place ouverte à proximité d’autres commerces que le salon de coiffure XAOS est installé. Situé dans le nouveau quartier des Constellations à Juvignac, le salon est facilement accessible (tramway et voiture) et vous offre un cadre idéal pour profiter d’un moment de détente.)

Satisfaction, dynamisme et professionnalisme sont toujours les maîtres-mots de ce salon. Vous pourrez compter sur le savoir-faire de ces deux maîtres-artisans pour (re)donner vie à votre chevelure et aborder l’été avec allure. Ouvert aux femmes, aux hommes et aux enfants, l’équipe vous accueillera chaleureusement et partagera avec vous son expertise professionnelle.

Partenaire avec les marques L’oréal et Kérastase, le salon est au fait des dernières tendances et des derniers produits d’avantgarde pour vous offrir la prestation sur mesure. Si vous avez encore un doute quant à la coupe que vous devez adopter, n’hésitez pas à vous rendre dans l’un des deux salons XAOS, on vous conseillera au mieux en établissant un diagnostic personnalisé des besoins de vos cheveux.! Petit conseil mode généreusement dispensé par les professionnels du salon : cet été, optez pour le coiffé-décoiffé et des coiffures souples et aériennes pour faire tourner les têtes.

305 rue Jupiter Place du Soleil – Juvignac 04 67 03 27 32

http://www.xaos-coiffure-juvignac.fr/

A Montpellier, lorsqu’on a envie de plonger dans l’histoire des U.SA.,  rendez-vous à Odysseum et plus particulièrement au Tommy’s Diner Café.  Son décor typique des Diners que l’on retrouve à travers toute l’Amérique et plus particulièrement sur la fameuse Route 66, est une référence quand l’on veut s’offrir une incursion dans l’univers des U.S.A.. Mais se rendre au Tommy’sDiner, c’est aussi faire un voyage dans le temps, direction les fifties !

Une ambiance, des couleurs, des lumières et un son qui vous transportent immédiatement dans une époque où le Rock’n’Roll est roi, où les icônes intemporelles comme Marilyn Monroe et Elvis Presley sont au sommet de leur gloire. Vielles pompes à essence, authentiques Harley Davidson des années 50, caravane Airstream rutilante, ici, règne la joie de vivre. Le restaurant est organisé sur deux étages offrant la possibilité de privatiser une partie des lieux pour organiser des repas de groupes pour les associations, les entreprises ou les familles.

Confortablement installés dans les box sur les banquettes, vous vous régalerez à contempler toutes les affiches de films qui rappellent l’âge d’or du cinéma hollywoodien. A la carte, tout un choix de burgers, de spécialités mexicaines revisités, de grandes salades repas mais également de desserts servis tout au long de la journée. Ainsi l’univers de l’Amérique des années 50 se mêle aux plats actuels, de produits français de qualité, venez découvrir la carte Steack House avec de superbes grillades, l’occasion de partager un moment convivial et savoureux, en famille ou entre amis !

Participez aux soirées musicales mais aussi aux soirées spéciales Sport avec des retransmissions des matches des équipes montpelliéraines en profitant d’offres exceptionnelles ! Et surtout, le 31 décembre, venez découvrir le Végas Cabaret Show au cours d’un réveillon fou fou fou !

Odysseum – Allée Ulysse Montpellier 04 11 93 42 22

http://www.tommys-cafe.com/

Cette exposition qui se tient du 6 au 14 décembre dans le hall d’exposition de la mairie de Montpellier est composée d’une trentaine de photographies en noir et blanc de l’etno-photographe Christian Puech.

« Palerme, la plus grande ville de la Sicile avec près de 650000 habitants, est devenue la 7e ville méditerranéenne jumelée avec Montpellier après Barcelone (Espagne), Fès (Maroc), Tibériade (Israël), Kos (Grèce), Tlemcen (Algérie) et Bethléem (Cisjordanie) explique Philippe SAUREL, Maire de la Ville de Montpellier et Président de Montpellier Méditerranée Métropole. Ce jumelage est l’illustration d’une volonté visant à développer les relations avec l’espace méditerranéen et accentuer notamment les coopérations économiques et culturelles. »

Christian PUECH, ethno photographe-explorateur, écrivain explique « Nous qui vivons au pourtour de la Méditerranée avons encore en commun – au-delà de nos différences – quelques traditions culturelles à l’origine d’un art de vivre, hélas en péril face à la globalisation. Mais d’où nous vient-il ? Le jumelage entre Montpellier et Palerme en 2016, était l’occasion d’esquisser cette identité si singulière, tant à Palerme qu’en Sicile, sans pour autant prétendre en résumer la complexité.

Nous en avons hérité en proportion de notre propre Histoire, par l’arrivée des migrants italiens fuyant la misère en Sicile, et par l’influence réciproque de la Méditerranée, comme des terres et reliefs variés qui la bordent, où le soleil pèse lourdement sur les hommes. La terre la plus au sud de notre continent face à l’Afrique est la Sicile. Une île à « Trois Pointes», trois caps sur la carte : l’un tournée vers l’Europe, l’autre vers l’Afrique, le troisième vers l’Orient.

Cette exposition est le fruit de trois voyages, de recherches et rencontres, l’un en 1993, l’autre en 2005, le dernier en 2016. Pour le navigateur-photographe qui s’approche de ces côtes, cette ile naguère bénie des dieux ne semble qu’un immense et aride rocher fait de lumières et d’ombres très contrastées. Mais sur cette terre fertile aux mille parfums, vit, selon moi, un peuple fier, individualiste, tenace, malicieux, romantique, taiseux et indolent, souvent envahi par un sentiment tragique de l’existence consécutif à des millénaires de servage, aux tremblements de terre et à la menace des volcans, dont l’Etna encore en activité. »

http://www.montpellier.fr/evenement/21042/3625-exposition-l-art-de-vivre-a-palerme-et-en-sicile-.htm